Nous sommes entre personnes bien élevées, n’est-il pas?

Au gré de vos balades sur le net, vous allez sans doute trouver tout un tas de trucs géniaux…

Et en plus c’est gratuit!

Oui ami visiteur, c’est gratuit, mais j’aimerais simplement t’alerter sur une chose (tu permets que je te tutoie) : gratuit ne signifie pas que tu sois autorisé à faire n’importe quoi.

haltela_creditchuckmaurice
Halte là! Crédit : Chuck Maurice, disponible sous Flickr (licence CC-BY 2.0)

Prenons un exemple que je connais bien : le mien. J’ai pris des photos pour illustrer mes posts, et j’ai rien payé. Hadopi ne viendra pas me chatouiller les orteils pendant mon sommeil, je n’ai rien à me reprocher.

Ces photos sont sous licence creative common (sauf exception mentionnée) et j’en ai respecté les conditions d’utilisation. Je me suis également fixé une autre règle : même en cas de photo en copyleft, je mentionne quand même l’auteur, bien que je n’y sois pas contrainte. C’est une question de respect de la valeur de son travail.

Aussi, puisque nous sommes entre personnes bien élevées, bien qu’au tutoiement un peu intempestif, j’attends de toi une chose. Si tu ninjates quelque chose ici : vérifie que tu en as le droit et sous quelles conditions. Concernant les images, tu es fixé : va les chercher là ou l’auteur les a mises en partage et respecte ses conditions. Pour mes textes : n’y touche pas si je n’en ai pas les droits (aihouai, des fois je vends ce que j’écris), et cite-moi si j’ai mis ce qui t’intéresse sous creative common. C’est facile à reconnaître, ces contenus-là sont publiés en intégralité et marqués d’un joli logo que voici.

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France.

Merki!

Publié par

Geneviève Canivenc

1976 : naissance 1995 : un grand malade accepte qu'elle ait accès légalement à une voiture. 2005 : un groupe de grands malades lui confèrent le titre de docteur. 2012 : elle se lance en rédaction et plein de grands malades acceptent de lui faire confiance. Encore à venir : le meilleur.