Soleil et nuage

L’été de tous les concombres

Le soleil est tombé sur nos pauvres épidermes assoiffés de lumière sans crier gare. Joie, bonheur, extase… et coup de soleil. Quel est le rapport avec le concombre? Nous y viendrons.

Mais tout d’abord, qu’est ce qu’un coup de soleil?

Lorsque notre peau reçoit une quantité de lumière excessive par rapport à ce qu’elle peut supporter, cela provoque des dégâts, c’est la brûlure. Mais réjouissons nous, la nature est bien faite. Le corps possède des processus lui permettant de se réparer, dont la certes désagréable mais très efficace réaction inflammatoire.

Il est possible de donner un coup de pouce à cette merveilleuse mécanique tout en la rendant moins douloureuse. Et c’est là qu’intervient le concombre.

Concombres
Concombres. Crédit photo : Muu-karhu, Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported, disponible sous wikimedia common.

Il possède des vertus apaisantes et hydratantes très développées, qu’il est possible de mettre à profit en cas de petit dérapage solaire incontrôlé. Je l’utilise sous la forme d’un masque maison, qui ne nécessite ni équipement particulier ni ingrédient exotique :

  • 3 cuillerées à soupe de concombre pelé
  • 2 cuillerées à soupe de fromage blanc
  • 1 cuillerée à café de miel
  • 3 cuillerées à soupe d’huile

Mixez jusqu’à obtention d’un mélange homogène.

Appliquez sur le coup de soleil du bout des doigts après avoir lavé la peau et laissez sécher. Il est possible d’appliquer le mélange plusieurs fois.

Éliminez le surplus avec un gant imbibé d’eau.

N.B : cette recette est destinée aux coups de soleil ne présentant aucun caractère de gravité et doit être réservée aux peaux intactes (pas de cloque ou autre blessure).

Le choix de l’huile… ah vaste sujet. Une huile alimentaire toute bête fait parfaitement l’affaire. Personnellement je n’aime pas trop l’olive, trop visqueuse à mon goût, et qui a tendance à ne pas se laisser oublier facilement. Mais un bon vieux colza des familles convient très bien.

Vous l’aurez noté, tout se mange. Le mélange se conserve donc de la même façon qu’un plat contenant les mêmes ingrédients : au frais, dans un récipient hermétique, de 24 à 48h. Pensez à bien mélanger avant de réutiliser!

♫♪Enfin l’été♪♫

Photo à la une : Soleil. Crédit : Viviane, copyleft, en partage sous wikimedia common

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France.

Publié par

Geneviève Canivenc

1976 : naissance 1995 : un grand malade accepte qu'elle ait accès légalement à une voiture. 2005 : un groupe de grands malades lui confèrent le titre de docteur. 2012 : elle se lance en rédaction et plein de grands malades acceptent de lui faire confiance. Encore à venir : le meilleur.